L'ostéopathie et la grossesse

EN PRENANT EN CHARGE LES TROUBLES DE LA STATIQUE PELVIENNE, VOTRE OSTÉOPATHE, SPÉCIALISÉE EN PÉRINATALITÉ, VOUS PERMETTRA DE RETROUVER UNE ASSISE PÉRINÉALE CORRECTE ET UN ÉQUILIBRE POSTURAL.

 

La grossesse apporte beaucoup de modifications à votre corps pour bien accueillir votre bébé. Il est important d’améliorer la mobilité de la sphère pelvienne pour favoriser la dynamique de l’accouchement et favoriser l’engagement du bébé au moment venu.En effet, durant les 9 mois de grossesse, la taille de l’utérus va grossir de façon exceptionnelle et certains viscères abdominaux vont être refoulés occasionnant certains troubles comme le reflux gastro-oesophagien, constipation, hémorroïdes…

Les principaux motifs de consultation prénatale:


        

  •         Sciatalgie, lombalgie, cruralgie, pubalgie

        

  •         Douleurs coccygiennes, dans la zone pubienne

        

  •         Douleurs articulaires diffuses, asymétrie du bassin

        

  •         Douleurs costales, difficultés à respirer

        

  •         Surpression du bébé sur la sphère pelvienne

        

  •         Troubles ou incontinences urinaires

        

  •         Troubles digestifs : acidité de l'estomac ...

        

  •         Préparation du bassin à l’accouchement

        

  •         Préparation du bassin articulaire et ligamentaire

        

  •         Préparation du périnée en association avec la sage-femme ou le kinésithérapeute

        

  •         Travail mécanique du diaphragme thoracique en association des techniques de respiration

               (cours de préparation par la sage-femme)

        

  •         Travail fascial aponévrotique et dure-mérien avant l’accouchement


 

 

 


 

 

 

 

 

 

 



 LA COLLABORATION ENTRE OBSTETRICIEN, SAGE-FEMME ET OSTEOPATHE EST INDISPENSABLE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le post-partum

 

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

 

 

 


Les principaux motifs de consultation postnatale:
 

  •         Sciatalgie, lombalgie, cruralgie post-partum

        

  •         Douleurs de dos d’ordre postural liées ou non à l’allaitement

        

  •         Troubles urinaires, gynécologiques, ...

        

  •         Douleurs costales, difficultés à respirer

        

  •         Vérification du bassin, coccyx, diaphragme, côtes

        

  •         Vérification de la zone lombaire après la pose de la péridurale

        

  •         Troubles digestifs : acidité de l'estomac ...

 

  •         Troubles neurologiques : canal carpien ...

 

  •         Travail des cicatrices : césarienne, épisiotomie

        

  •         Douleurs coccygiennes, pudendales (zone du pubis)

        

  •         Vérification de la posture suite à l’accouchement

        
       


Il est recommandé de faire le bilan post-partum ostéopathique avant votre rééducation périnéale (qui sera pratiquée sur un bassin équilibré), afin d’optimiser l’efficacité du travail de rééducation effectué par la sage-femme ou le kinésithérapeute.




 

CONTRE INDICATIONS

Pré-éclampsie ou toxémie gravidique qui apparaît dans la 2ème moitié de la grossesse dont les signes peuvent être les suivants:

  • œdème des membres inférieurs avec dyspnée et/ou maux de tête,    

  • bourdonnements d’oreilles,    

  • troubles visuels,

  • raréfaction des urines,

  • douleurs abdominales fortes,   

  • vomissements.

A QUELLE FRÉQUENCE CONSULTER VOTRE OSTÉOPATHE ?

  • 1 à 2 séances par trimestre généralement entre le 4e mois et le 7e mois  

             

  • 1 séance un mois avant l’accouchement généralement à la fin du 8e ou au début du 9e mois

Il est recommandé d’effectuer la préparation ostéopathique afin de faciliter le passage de votre bébé (par la bonne mécanique du diaphragme et un bassin le plus équilibré possible) et contribuer au travail de votre gynécologue et sage-femme le jour de l’accouchement.


Aucune technique interne (réservé aux sage- femmes et aux gynécologues) pour les risques d’accouchement prématuré, infections, …
Pas de version par manoeuvres externes (VME) qui ne se pratiquent que sous échographie et sont effectuées par un obstétricien.


Aucune technique dite « structurelle » (craquement) n’est pratiquée.

 

"Seuls les tissus savent" Rollin E. Becker, D.O.